Groupon publie son Index de l’égalité femmes-hommes

Afin  d’accroître la transparence et d’inciter les employeurs à réduire l’écart de rémunération entre les sexes, les entreprises doivent désormais calculer et, notamment, publier annuellement sur leur site Internet leur Index de l’égalité femmes-hommes.

Chez Groupon, la diversité est la clé de notre succès et au coeur de multiples initiatives visant à améliorer l’équité. Groupon France a un score de 75/100 sur son Index, l’entreprise est donc en bonne position. 

Nous donnons à nos dirigeants les moyens de s’approprier et de promouvoir l’équité, que ce soit par une formation sur les préjugés inconscients, le leadership situationnel ou la formation au recrutement. Nous attirons les talents les plus diversifiés possibles. Nous ferons davantage d’efforts pour informer les employés en ce qui concerne nos politiques existantes.

Nous continuerons à appliquer les pratiques suivantes pour garantir que notre rémunération est neutre sur le plan du genre :

  • Recommander des orientations salariales basées sur des échelles de rémunération conformes au marché pour chaque poste
  • Effectuer une analyse régulière des rémunérations et détecter les preuves de préjugés systémiques liés au genre
  • Mise en place de process garantissant que les emplois sont attribués aux bons profils / niveaux d’emploi
  • Fournir une formation aux managers sur la rémunération afin d’accroître la transparence sur la philosophie et les processus de rémunération de Groupon

Pour plus d’informations sur l’Index Egalité femmes-hommes:

L’obligation concerne les entreprises d’au moins 1000 salariés depuis le 1er mars 2019 ; celles d’au moins 250 salariés, depuis le 1er septembre 2019 ; celles d’au moins 50 salariés au 1er mars 2020.

L’Index, correspondant à une note sur 100 points, se calcule à partir de 4 à 5 indicateurs (selon que l’entreprise fait moins ou plus de 250 salariés) :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,
  • L’écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés),
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Article Tags

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin